Premier achat à Val-de-Marne : nos conseils pour choisir son bien immobilier

L’achat dans le neuf à Val-de-Marne permet de disposer d’un bien construit dans le respect des normes en vigueur. Cela permet aussi de profiter d’une fiscalité avantageuse, de jouir des garanties et de bénéficier de dispositifs intéressants. Toutefois, avant de signer un contrat d’achat de bien immobilier, il est important d’étudier certains critères. Ils vous permettent d’

L’emplacement et l’accessibilité 

Le premier paramètre à tenir compte durant l’achat d’un bien immobilier neuf Val-de-Marne est l’emplacement. Si vous prévoyez habiter dans votre future résidence, faites le choix dans un quartier où vous aurez le plaisir d’y vivre durant des années. Le cadre de vie doit être attrayant et sécurisé. 

A lire aussi : Stratégies SEO pour les sites de marketplaces.

En outre, si c’est pour mettre le logement à acheter en location, pensez à ceux ou celles qui vont l’occuper. L’idéal est d’opter pour un bien situé à proximité des gares routières, des commerces, des crèches, des écoles et si possible des universités. Ainsi, vous trouverez au plus vite des personnes qui seront intéressées. 

Les caractéristiques du bien

En dehors de l’emplacement, les caractéristiques du bien déterminent également le choix de celui-ci. Prenez le temps de vérifier les différentes pièces disponibles et les infrastructures extérieures comme le jardin, parking, etc. De plus, il est conseillé de se renseigner sur la qualité des éléments qui ont servi à construire le bien. Si possible, vérifiez si le bien est certifié NF Habitat HQE et NF Habitat. Ces dernières s’assurent que les constructions sont de qualité et répondent aux normes en vigueur avant leur mise en vente. 

Cela peut vous intéresser : Déménagement au Havre : comment bien choisir son prestataire ?

Par ailleurs, pour les investisseurs qui prévoient louer leur logement, il est conseillé de choisir un bien neuf éligible au dispositif Pinel. Grâce à ce dernier, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôts allant jusqu’à 21% sur le prix d’achat si vous louez le bien sur une période de dix ans.